Tchéquie : au service de la sécurité et de l’entraînement

IMG 1819 300x225 Tchéquie : au service de la sécurité et de lentraînement

La République tchèque contribue à la mission de formation de l’Union Européenne au Mali avec un détachement d’environ 40 soldats répartis entre deux missions.

La 1ère mission est la protection du quartier général de la mission EUTM Mali, dont le siège se situe à Bamako, capitale du pays. Le commandant d’unité a sous ses ordres des hommes entrainés et faisant preuve d’un grand professionnalisme. Ces soldats tchèques travaillent au quotidien en collaboration avec les soldats maliens pour garantir la sécurité du site en permanence.

Il s’agit de la 3ème relève tchèque depuis le lancement d’EUTM Mali, ces militaires proviennent  pour la plupart de la 7e brigade mécanisée basée à Hranice, à 300 km de Prague. La plupart d’entre d’eux dispose d’une solide expérience opérationnelle avec des missions en Afghanistan, Bosnie -Herzégovine et au Kosovo.

Le Caporal-chef  Frantisek nous explique « Au Mali, ma mission est d’assurer la protection du quartier général et de fournir une escorte en cas de besoin. Les moments de repos sont surtout consacrés au sport : musculation et footing. »

La 2e mission se déroule au camp d’entrainement de Koulikoro où quatre instructeurs tchèques participent à la formation des soldats maliens dans le domaine de l’infanterie.

The Czech Republic : security and training

The Czech Republic’s contribution to the European Union Training Mission in Mali is a contingent composed of about 40 soldiers, divided into two units which accomplish two totally different missions.

The first mission is the protection of the mission’s main headquarters, located in Bamako, the capital of the country. His command has outstanding soldiers, who show a great professionalism. During their daily work, the Czech soldiers work in close coordination with the Malian soldiers to permanently ensure the security of the complex.

All the members of the headquarters force protection unit , which make part of the third Czech contingent in EUTM Mali, come from the 7th Mechanized brigade, located in Hranice, 300 kilometers west of Prague. Most of them have a very important international experience, having served in operations in Afganistan, Bosnia Herzegovina and Kosovo.

Lance Corporal Frantisek explains us “My mission in Mali is to ensure the protection of the headquarters and to escort its personnel if necessary”. Our spare time is mainly consecrated to sport: bodybuilding and jogging”.

The second mission is deployed in the Koulikoro training camp where four Czech instructors take part in the infantry training of Malian soldiers.

Début des activités d’entrainement complémentaires pour Waraba

DSC 0422 300x200 Début des activités dentrainement complémentaires pour WarabaCette semaine  ont débuté les activités d’entrainement complémentaires du 1er groupement tactique interarmes, entraîné par la mission EUTM (GTIA Waraba). Durant un mois, le GTIA Waraba suivra  cette formation dont le but est d’améliorer sa capacité militaire avant un nouveau déploiement au nord.

Ce GTIA a été déployé au nord du pays durant 6 mois après la fin de sa formation au sein de la mission européenne d’entrainement. Après son désengagement, en début d’année, une délégation du GTIA Waraba, composée du chef de corps et de son état-major, est venue au sein de  la mission EUTM pour partager son retour d’expérience. Ce dialogue avec l’encadrement du GTIA a permis de mesurer, d’une part l’adéquation entre l’entrainement reçu à Koulikoro et la réalité de l’engagement opérationnel effectué, et d’autre part les possibles actions de formation complémentaires qu’EUTM pourrait apporter au groupement tactique interarmes  avant son nouvel engagement opérationnel. Cet entraînement complémentaire est également l’occasion de former les militaires maliens qui ont récemment intégrer le GTIA Waraba.

L’entrainement complémentaire aura lieu simultanément au camp d’entrainement de Koulikoro, pour l’escadron blindé, la batterie d’artillerie et la compagnie du génie, et à Kati, pour les compagnies d’infanterie. L’entrainement sera axé sur le contrôle de zone, les exercices de tirs et le droit international humanitaire. Au cours des deux dernières semaines du mois d’avril, un exercice du niveau du poste de commandement du GTIA et des exercices de tirs du niveau compagnie seront conduit.

Des adaptations déjà été effectuées dans la formation depuis le passage du GTIA 1 au camp d’entrainement de la mission européenne à Koulikoro, afin de s’adapter en permanence aux situations que les GTIA rencontreront au cours de leurs mission. Cet entrainement complémentaire sera étendu aux GTIA formés par la mission avant leur redéploiement opérationnel.

Beginning of supplementary activities for GTIA 1 « Waraba »

This week, the supplementary activities begun for the first Malian Task Force trained by EUTM. During one month, GTIA Waraba will follow this training which aims to improve its military capacity before a new deployment in the North.

This unit has been for more than 6 months in the north of the country, after its previous European training. After coming back from its deployment, at the beginning of the year, a delegation from GTIA Waraba, composed of the battalion commander and his staff went to the EUTM main Head Quarters to share the feedback with the European mission. This dialogue with those officers has allowed, on the one hand, to measure the appropriateness of the training carried out in Koulikoro for missions carried out in the north, and on the other hand, to find out possible supplementary activities that EUTM could provide for Waraba, before its re-deployment. This supplementary training will also allow to instruct the Malian servicemen who have just joint GTIA Waraba

The supplementary activities will be carried out simultaneously in the Koulikoro training camp for the armoured squadron, the artillery battery and the combat engineer and in the vicinity of Kati for The infantry companies.

The training will be practical. It will focus in the Control of Zones and will include live-firing exercises and International Human Rights Law. Furthermore, during the last week of April a GTIA-level Command Post Exercise (CPX), and Company-level live fire exercises will be carried out.

A certain number of changes have been introduced in the GTIA training, since Waraba’s first European formation, in order to adapt to the situations that the GTIA will have to face during their mission. The rest of the EUTM trained battalions will also benefit from this supplementary activities after their first deployment in the north.

Transfert d’autorité de la Mission Européenne d’Entraînement au Mali

EUTM Mali TOA EUTM.140401 81 200x300 Transfert d’autorité de la Mission Européenne d’Entraînement au MaliMardi 1er avril 2014 à Bamako s’est déroulée la cérémonie de transfert d’autorité de la Mission Européenne d’Entraînement au Mali (EUTM Mali) entre le général Bruno Guibert et le général Marc Rudkiewicz, en présence de M. Richard Zink, ambassadeur et chef de la délégation de l’Union Européenne au Mali.

Dans son allocution, le général Guibert a rendu hommage aux 560 militaires européens de la mission : « je tiens à vous faire part de ma satisfaction pour votre engagement et votre détermination pour atteindre vos objectifs. Vous avez donnez le meilleur de vous pour aider vos camarades maliens (…)».

Au cours de ce premier mandat, EUTM a jeté les bases du rétablissement des forces armées maliennes, en aidant notamment les autorités maliennes à définir un format d’armée s’appuyant sur des structures pérennes et en les dotant d’unités aptes à remplir des missions de sécurisation au nord du pays.

La Mission Européenne d’Entraînement au Mali regroupe 560 militaires européens de 23 nationalités différentes. Elle a pour objectif de contribuer à améliorer les capacités militaires des forces armées maliennes afin de leur permettre  d’assurer à terme la sécurité et la souveraineté du Mali. Elle fait partie intégrante de l’approche globale adoptée par l’UE face à la situation au Mali et au Sahel.

 Transfer of authority in the European Training Mission in Mali

On Tuesday the 1st of April, in Bamako took place the transfer of authority ceremony of the European Training Mission in Mali (EUTM Mali) between General Bruno Guibert and General Marc Rudkiewicz, in presence of Mr. Richard Zink, ambassador and leader of the European delegation in Mali.

During his speech, General Guibert paid tribute to the 560 European servicemen of the mission: “I would like to share with you my satisfaction for your strong commitment and determination to achieve your objectives. You have given the best of yourself to help our Malian comrades (…)”.

During the first mandate, EUTM has set the foundations for the restoration of the Malian armed forces, helping the Malian authorities defining an army based on lasting structures and providing them with military units, able to accomplish the security mission in the north of the country.

The European Training Mission in Mali gathers 560 European servicemen from 23 different countries. Its goal is to contribute to enhance the Malian military capabilities, in order to enable them to ensure the security and sovereignty of Mali. The mission is integrated into the European Union global approach to the Sahel.

Cérémonie de fin de formation « Train the trainers » (TTT)

DSC 0270 300x200 Cérémonie de fin de formation Train the trainers (TTT)Le 27 mars s’est déroulée, au camp d’entrainement de Koulikoro, la cérémonie de fin du stage pilote de formation des futurs formateurs de l’armée malienne (Trains the trainers-TTT). Cette formation a pour objectif de permettre une autonomisation de l’armée malienne dans l’entraînement de ses unités. Au cours de cette cérémonie, les militaires maliens ont reçu un certificat attestant de l’expertise acquise dans le domaine de l’entrainement militaire. Au cours de cette cérémonie, l’ADC Kimbiry, sorti major de ce stage,  a reçu son attestation des mains du général Bruno Guibert, commandant l’EUTM.

Le général Guibert, dans son adresse aux nouveaux formateurs maliens, a rappelé l’importance de cette formation pour l’armée malienne et a exhorté les officiers et sous-officiers  poursuivre l’implication dont ils ont fait preuve tout au long de leur présence au camp d’entrainement de la mission européenne.

Durant 15 semaines, 14 officiers et sous-officiers, sélectionnés par l’état-major malien, ont reçu un enseignement sur l’entrainement et les méthodes pédagogiques dispensé par leurs homologues européens. Après trois premières semaines dédiées à l’acquisition des connaissances les plus importantes pour un soldat ainsi que de la pédagogie pour  transmettre ces savoir-faire, les stagiaires ont, durant 10 semaines, participés aux cotés des formateurs européens, à l’entrainement du GTIA Balanzan, mettant ainsi en pratique les savoir-faire acquis. Enfin, lors des deux dernières semaines, les stagiaires ont été évalués sur leurs capacités théoriques et pratiques : à planifier et conduire des entraînements, sur la tactique, le droit international humanitaire, le « contre IED »,  le tir etc.

« Train the Trainers » (TTT) se poursuivra au cours du second mandate de la mission afin de permettre aux forces armées maliennes de bénéficier d’un nombre suffisant de formateurs et ainsi pouvoir être à terme autonome dans l’entrainement de leurs unités.

End of the Train The Trainers course

On the 27th of March took place the closing ceremony of the first Train The Trainers course (TTT), in the Koulikoro Training camp. The goal of this innovative EUTM course is to train the future trainers of the Malian units, enabling the Malian army to achieve autonomous training inside their garrisons. During the ceremony, the Malian trainees were awarded with a diploma, which certifies the expertise acquired in the domain of military training. General Bruno Guibert, EUTM mission commander, chaired the military parade and personally awarded Warrant officer Kimbiry, who got the best grade during the course.

General Guibert adressed the Malian trainees, highlighting the importance of this course for the Malian army, and exhorted those officers and NCOs to continue being as professional, as they have been during their time in the European training camp.

During the last 15 weeks, 14 officers and NCOs carefully chosen by the Malian army have learned the training and pedagogic methods used by their European counterparts. During the first three weeks, they were thought the basics of how to plan and conduct a training program. After this phase, they spent 10 weeks, side by side with the European trainers, during the training of the GTIA 4 “Balanzan”. During this period, monitored by European instructors, they have successively assumed more and more responsibility in the training of their compatriots. Finally, the last two weeks has been an evaluation period for the Malian trainees, in which they have had to undergo theoretical and practical tests of a large variety of subjects, such as pedagogics, Counter Improvise Explosive Device, international human law, combat casualty care, tactics or shooting.

Train the Trainers (TTT) will continue during the second mandate of the mission in order to allow the Malian armed forces to have a sufficient number of trainers and to be autonomous in the training of their units.

Entraînement au franchissement pour les militaires maliens

DSC 0180 300x200 Entraînement au franchissement pour les militaires maliensDepuis le 3 mars a débuté, à Bapho (village à 300 km au nord-est de Koulikoro), une formation au franchissement pour les militaires maliens du 26e régiment du Génie. Il s’agit d’une formation complexe et spécialisée dont l’objectif est de donner aux militaires maliens de la section du Génie la capacité de faciliter l’engagement des troupes par  le franchissement sur brèches humides, avec  la mise en œuvre, dans un environnement tactique, de pont flottant.

Un pont flottant est composé de différents modules assemblables, les pontons, qui soutiennent le tablier de pont et supportent des charges mobiles. Ces éléments ne sont pas autonomes en propulsion, ils sont mis en place à l’aide de bateaux et acheminés par un ensemble de transport composé d’un tracteur et d’une remorque spéciale. La mise à l’eau et la sortie d’un module peut  se faire  à l’aide des ensembles de transport ou d’une grue. La formation des soldats maliens comporte donc, entre autre, une formation à la navigation, au maniement de grues et à la conduite de poids lourds.

Cette première formation au franchissement, dispensée par EUTM, à l’extérieur Koulikoro et Bamako est un succès. Elle permettra, à terme, aux unités du génie des FAMA d’accomplir cette mission essentielle, autorisant ainsi une grande mobilité par la capacité donnée aux unités de s’affranchir de ces obstacles naturels et atteindre leurs objectifs tactiques.

Combat River Crossing Training in the Niger

Since March the 3rd began, in Bapho (village 300 km northeast of Koulikoro), the Combat River Crossing Training (CRCT) for Malian soldiers from the 26th engineer battalion. The objective of this complex and very specialized training is to provide a Malian engineer platoon with the capability to facilitate the deployment of troops by crossing rivers, by setting up a pontoon bridge, in a tactical environment.

A pontoon bridge consists of various modular elements called pontoons, which support the bridge deck and its mobile loads. These elements are not fitted with autonomous propulsion, they are set up using boats and forwarded by a set of transport compound of a tractor and one specialized trailer. The launch and the exit of a module can be made by means of the set of transport or with a crane. The formation of the Malian platoon thus contains, among others, crane operator training, helmsman training and truck driver training.

This first CRCT, dispensed by EUTM, outside Koulikoro and Bamako is a success. It will allow the MaAF engineer battalion to carry out this essential mission, so enabling a great mobility by giving the capacity to the units to overcome these natural obstacles and to reach their tactical goals.