L’EUTM Mali en appui au G5 Sahel

La mission de formation de l’Union Européenne au Mali (EUTM Mali) dispense une formation à 20 officiers de liaison des forces armées provenant des 5 pays formant le G5 Sahel, à savoir le Mali, la Mauritanie, le Burkina Faso, le Niger et le Tchad.

dsc_4006

La formation, qui dure 2 semaines, du 05 décembre au 16 décembre, a pour but principal de renforcer l’interopérabilité des forces armées des pays du G5 Sahel afin de mieux gérer les défis sécuritaires auxquels ils font face. Cette formation, lancée à l’initiative du gouvernement malien, est réalisée en étroite coopération avec les Forces Armées Maliennes (FAMa) mais aussi avec les partenaires internationaux, particulièrement EUCAP Sahel Mali, EUCAP Sahel Niger, l’opération Barkhane et la Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stabilisation au Mali (MINUSMA).

dsc_3971

Des instructeurs provenant du Mali, du Tchad et du Burkina Faso et ayant suivi la première formation en juillet 2016 se chargeront également de dispenser certains cours et d’animer les groupes de travail.

dsc_4011

La première semaine de formation est théorique avec des cours portant notamment sur les aspects politiques et légaux des opérations, le contexte sécuritaire dans la région et la connaissance approfondie des différents acteurs impliqués sur le terrain. La deuxième semaine est consacrée à la préparation et à l’exécution d’un exercice pratique proche de la situation réelle.

A la fin du cours, les élèves maîtriseront l’environnement particulier propre aux pays du G5 Sahel, seront familiers des techniques et tactiques des opérations en milieu international et seront capables de participer à la planification et à la conduite d’une opération avec des partenaires multinationaux.

Cette formation cadre s’inscrit pleinement dans le troisième mandat de l’EUTM Mali (du 19 Mai 2016 au 18 Mai 2018), lequel prévoit un soutien au G5 Sahel en contribuant à renforcer la coordination et l’interopérabilité des forces armées de l’organisation. Elle est aussi en ligne avec l’approche globale de l’UE visant à renforcer le partenariat avec les pays du G5 Sahel dans les domaines de la sécurité, tout en favorisant une coopération accrue avec les partenaires internationaux présents dans la région.

Du matériel qui sauvera des vies Livraison de matériel médical aux FAMa – The medical equipment that will save lives Supply of medical equipment to FAMa’s

Ce 16 novembre lors d’une cérémonie organisée à Kati, du matériel médical financé par le Grand-Duché de Luxembourg fut remis officiellement par la Mission d’Entraînement de l’Union Européenne au Mali (EUTM Mali) aux Forces Armées Maliennes (FAMa) en présence du Commandant de la Mission, le Général de Brigade Eric Harvent, du Chef d’Etat-Major Général Adjoint des Armées, le Général de Brigade M’Bemba Moussa Keïta et des représentants du Grand-Duché de Luxembourg.

dsc_0179

            Le matériel sera délivré en plusieurs tranches de novembre à décembre. Au total, il s’agit de 6 000 trousses individuelles, 400 brancards de combat, 600 brancards souples de sauvetage et 15 mannequins de secourisme. Chaque trousse individuelle est composée d’un tourniquet (sorte de garrot), d’un pansement absorbant, d’un pansement compressif, d’un rouleau de ruban adhésif médical, de deux paires de gants et d’une paire de ciseaux.

dsc_0195

L’ensemble du matériel représente un investissement de plus d’un million d’euros intégralement financé par le Grand-Duché de Luxembourg.

            La composition des trousses a été coordonnée avec les FAMa et permettra de sauver des vies, qu’elles soient civiles ou militaires, sur le théâtre des opérations.

dsc_0031

            Les spécialistes de l’EUTM Mali se chargeront de former le plus grand nombre possible de militaires des FAMa grâce à un nouveau module de base dédié aux premiers soins au combat et à l’usage des ustensiles de la trousse individuelle, qui sera suivi par tous les militaires maliens formés par l’EUTM Mali. En outre, l’EUTM Mali mettra la priorité sur la formation des futurs instructeurs maliens pour que ces derniers soient capables à terme de dispenser toutes les formations à leurs compatriotes.

            Afin de pouvoir stocker tout ce nouveau matériel, un entrepôt spécifique a été construit au Centre d’Entraînement de Koulikoro avec des fonds luxembourgeois. Avec la coopération d’EUTM Mali, les FAMa se chargeront de toute la gestion logistique incluant le stockage, le ravitaillement et le contrôle des équipements.

            Le bataillon commando a déjà été équipé partiellement et entraîné par l’EUTM Mali avec les nouvelles trousses.

Quote de Monsieur Jacques Hoffmann, Premier Secrétaire de l’Ambassade du Grand-Duché de Luxembourg.

« Le Grand-Duché de Luxembourg se félicite de pouvoir contribuer à cet important projet mené par EUTM et qui soutient concrètement les Forces Armées Maliennes sur le terrain. Si ce projet démontre l’engagement de mon pays au profit d’une plus grande sécurité au Mali, il devrait également  permettre de sauver des vies ».

dsc_2416

Quote du Général de Brigade Eric Harvent, Commandant de la Mission EUTM Mali.

« Je remercie chaleureusement le Grand-Duché de Luxembourg qui a rendu possible ce projet qui permettra d’accompagner efficacement la formation et le conseil qu’EUTM Mali dispense aux FAMa ». Continue reading

L’EUTM Mali dispense des cours et du conseil aux FAMa à Kati – EUTM Mali offers courses and advice for MaAF in Kati

A la demande des Forces Armées Maliennes (FAMa), les instructeurs de la mission d’entraînement de l’Union Européenne au Mali (EUTM Mali)  seront à Kati du 17 octobre au 16 décembre 2016 afin de dispenser formations et conseils à deux sous-groupements tactiques interarmes (SGTIA) des FAMa.

dsc_0005

La grande majorité des formations sont habituellement données au centre d’entraînement de Koulikoro. Le troisième mandat de la mission d’entraînement de l’Union Européenne (mai 2016 – mai 2018) prévoit de décentraliser de plus en plus les formations vers les différentes régions militaires du Mali.

Cette nouvelle formation décentralisée appelée CMATT pour Combined Mobile Advisory and Training Teams (Equipes conjointes de conseil et d’entraînement mobiles) est  façonnée spécifiquement aux besoins exprimés par les FAMa mais aussi par la Gendarmerie et la Garde Nationale.

dsc_0355

Le but de ce CMATT est d’améliorer les capacités militaires de la troisième Région Militaire de Kati en fournissant du conseil spécialisé et de l’entraînement adapté avec un accent particulier sur les fonctions d’Etat-Major, l’organisation d’un poste de commandement et le leadership des cadres officiers et sous-officiers. Toute une série d’autres formations sont également au programme, notamment les tactiques et techniques utilisées par l’infanterie, la cavalerie, l’artillerie ou le génie mais également des cours plus spécifiques comme les premiers soins en opération, la neutralisation d’engins explosifs ou encore le droit humanitaire et des conflits armés.

Une autre priorité du CMATT est la formation qualitative des futurs instructeurs maliens pour qu’à terme toutes ces formations soient organisées, gérées et dispensées par des membres des FAMa à leurs compatriotes. Une vingtaine d’instructeurs maliens confirmés se chargeront d’ailleurs déjà de certaines formations pendant ce CMATT.

Au total plus de 350 membres des Forces Maliennes seront formés et conseillés par près de 40 instructeurs européens afin d’être encore plus autonomes. Continue reading

Tir mortier à Kalifabougou – Mortar shoot in Kalifabougou

Après 3 semaines de cours intensifs au Centre d’Entraînement de Koulikoro les 26 stagiaires du cours mortier sont maintenant prêts pour effectuer des tirs réels avec des mortiers de 60 millimètres.

dsc_0078

Ce 11 octobre au matin, l’excitation est grande parmi les stagiaires du cours car ils peuvent mettre en pratique tout ce qu’ils ont appris des instructeurs de l’Union Européenne. L’objectif de ce premier tir est d’atteindre la cible située à 350 mètres et visible de la position occupée.

dsc_0193

Après un briefing de sécurité et la répartition des stagiaires en plusieurs groupes disposant chacun d’un mortier, le clairon retentit afin de bien prévenir la population locale de tirs imminents.

dsc_0186

Après quelques minutes, un premier bruit sourd retentit suivi d’une explosion dans la zone d’impact à quelques dizaine de mettre de la carcasse qui sert de cible. Après un réajustement rapide de mortier, les tirs suivants font mouche et la carcasse disparait dans un épais nuage de sable !

dsc_0156

Continue reading